Les Rencontres Internationales Sciences & Cinémas (RISC), organisées par l’association Polly Maggoo depuis 2006, propose une séance exclusive au Videodrome 2, le mercredi 16 septembre de 20h30 à 22h30

Projection suivie d’une rencontre en visioconférence avec Michel Marcelin, directeur de recherche CNRS émérite au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille, auteur de « Vivre dans l’espace » *
* Lire la 
chronique de Philippe Ballarini

Out of the present 
Andrei Ujică
, 1995, Allemagne, Belgique, France, Russie, 1h36

En mai 1991, les cosmonautes soviétiques de la mission Ozon, Anatoli Artsebarski et Sergeï Krikalev sont envoyés sur la station orbitale MIR. Tandis que le commandant revient sur terre à la date fixée, c’est-à-dire cinq mois plus tard, Krikalev, contraint par les circonstances politiques, passe près de dix mois à bord… Parti de l’URSS, il revient en Russie…

Jamais la place de l’homme dans l’univers n’a été envisagée comme elle l’est dans ce film singulier. Les dix mois que le cosmonaute russe Sergei Krikalev passe à bord de la station spatiale Mir sont rapportés par des images prises lors de son séjour dans l’espace entre 1991 et 1992, qui contrastent avec les images du Putsch de Moscou. Pendant que Krikalev se trouve loin de la terre, l’empire qui l’avait envoyé dans l’espace cesse d’exister. Léningrad, sa ville natale, redevient Saint-Pétersbourg. La géopolitique mondiale connaît de grands bouleversements.

 

« En tout cas, les prises de vue de l’espace ont pour effet de mettre à distance, donc de minimiser, ces événements historiques, malgré leur importance capitale. Les galaxies qui s’étendent dans l’espace comme les grains de sable, font pâlir, par comparaison, les vues épocales de l’effondrement de l’Union soviétique. »

Michael Wilmington, Chicago Tribune

%d blogueurs aiment cette page :